04 70 09 77 20 contact@cmnc03.fr

PLUI (Plan local d'urbanisme)

Le Plan local d'urbanisme est l'outil de planification à l'échelle de la commune qui définit les règles d'occupation du sol (zone naturelle, zone urbanisée, zone à urbaniser) et les règles de constructibilité.

Lancé en 2016 par l’ancienne Communauté de Communes de la Région de Montmarault, le PLUI a pour objectif de définir un projet de territoire à l’échelle de l’ancienne Région de Montmarault pour les dix prochaines années. Il permettra d’articuler le développement de l’urbanisation avec les enjeux de la mobilité, de la gestion économe de l’espace, de la cohésion sociale et de la qualité du cadre de vie notamment.

L’élaboration du projet avance : en concertation avec les élus locaux, le bureau d’études Cittànova, qui accompagne la collectivité dans la démarche, a établi l’état des lieux du territoire et ainsi identifié ses atouts et ses faiblesses. C’est à partir de ce diagnostic que le projet de territoire va pouvoir être défini ; il sera inscrit dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), pièce maîtresse du PLUi qui exposera le projet politique de la collectivité et fixera des orientations d’aménagement en termes d’économie, d’environnement, d’habitat, de transport, etc.

Le premier semestre 2018 sera consacré à l’élaboration de ce projet, en concertation avec les élus, les techniciens et la population. Afin d’avoir un projet le plus partagé possible, les habitants seront invités à réfléchir au devenir du territoire au début mars.


Le projet PLUI




Logiquement au moment de la fusion avec l’ex Comcom Commentry Néris-les-Bains au 1er janvier 2017, cette compétence obligatoire aurait dû s’appliquer sur les 33 communes du nouveau périmètre intercommunal. La loi « égalité et citoyenneté » a offert un moratoire de 5 ans aux communes de l’ex comcom Commentry Néris-les-Bains pour se décider.

Aujourd’hui, une réflexion est lancée au niveau de Commentry Montmarault Néris Communauté pour ne pas attendre la fin du moratoire et mettre tout le monde sur le même d’égalité.

Cette décision renforcerait la cohésion du territoire communautaire dans ses futurs projets.